La Duchère Lyon 9 (69) : le « U » fait peau neuve - Groupe SERL

Aménageur de la ZAC de la Duchère depuis 2004, la SERL s’est également vu confier une mission relevant d’une autre compétence forte du Groupe, la construction-réhabilitation bâtimentaire. Au pied de l’emblématique Tour Panoramique, la SERL a en effet engagé la réhabilitation patrimoniale et énergétique du bâtiment en forme de U, dit le « U ». Mettant en œuvre des actions relevant du réemploi et de l’économie circulaire, le Groupe SERL traduit ici concrètement son engagement sur ce thème dans le cadre de sa démarche « Innovons ensemble ».

Quels sont les enjeux de cette opération de réhabilitation ?

Le contexte du projet

Historiquement, le « U » accueillait une annexe de la Mairie du 9e arrondissement de Lyon, ainsi qu’une antenne de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Dans la perspective de leur départ, il fut un temps envisagé de démolir le « U ».

Afin de conserver l’unité d’ensemble que constituent la Tour Panoramique et le « U », les collectivités ont décidé de préserver le bâtiment en s’orientant sur le principe d’une réhabilitation.

Perspective depuis l’esplanade Cottin @Vurpas Architectes

Cette réhabilitation bâtimentaire intervient dans le cadre du contrat de concession d’aménagement confiée la SERL sur le projet de renouvellement urbain de la ZAC de la Duchère. Elle s’inscrit également après une phase d’occupation transitoire des locaux qui a pris fin en mai 2020 (voir présentation de l’expérience dans un précédent article de la NewsLetter), qui a pu voir une grande partie des locataires se relocaliser dans le quartier de la Duchère ; ce qui constitue une réelle réussite du test de l’occupation précaire du bâtiment.

Cette expertise multiple traduit pleinement la complémentarité des différents métiers de la SERL, renforçant ainsi la chaine de valeurs qui se tisse entre eux.

Les objectifs du projet

Le premier objectif de l’opération est de donner un nouveau cycle de vie, en valorisant un bâtiment de nature patrimoniale. La Tour Panoramique et son socle, sur lequel repose le « U », sont en effet labellisés « Patrimoine du 20ème siècle » (architecte : François-Régis Cottin).

L’un des grands principes sous-tendant le projet de la Duchère est la mixité, mixité sociale, mixité d’usages. Parallèlement à la présence de logements, l’objectif est de maintenir une activité économique attractive sur ce secteur. Il s’agirait en l’espèce de déployer près de 2 000 m² de bureaux ou d’espaces de formation.

Quelle est la nature des travaux engagés ?

Doté d’une mauvaise isolation, le « U » est un bâtiment où il fait chaud en été et froid en hiver.

Tout l’enjeu des travaux de réhabilitation (architecte : Vurpas Architectes) est de pouvoir redonner une attractivité à cet équipement sur le marché de l’immobilier.

Les travaux du « U »

Les travaux de rénovation énergétique permettront d’atteindre les performances du décret Tertiaire. La perspective est de diviser par cinq les consommations d’énergie de chauffage, sans recourir à la climatisation, mais à un rafraîchissement passif obtenu notamment par :

  • La végétalisation de la toiture
  • Des protections solaires sur les menuiseries
  • Un rafraichissement adiabatique : cela consiste à mettre en contact de l’air avec de l’eau, pour favoriser son évaporation et l’abaissement de la température de l’air ; ce qui en fait un système faiblement consommateur d’eau et d’énergie

En ce qui concerne le bâti lui-même, seule l’ossature du bâtiment est conservée, afin d’être restaurée et mise en valeur. Un travail fin sur la façade est en outre accompli, dans l’esprit de l’inventeur du mur rideau, l’architecte Jean PROUVÉ. Légère et respectant les codes architecturaux d’origine, celle-ci offrira un confort accru en matière thermique et acoustique.

Perspective coupe « U » @Vurpas Architectes

Afin de « respecter » ce bâtiment emblématique de l’architecture du 20e siècle, la SERL s’est fait accompagner par un historien de l’architecture. Cette collaboration a permis de réfléchir à la définition des façades et à leur valorisation, autorisant ainsi d’allier esprit d’origine et façade contemporaine.

Les 2 000 m² de plateaux seront livrés au printemps 2022. Pour une durée globale de 18 mois de chantier, la phase actuelle s’achève après le désamiantage des locaux et la mise à nu des façades.

Les travaux du socle

Situé sur deux niveaux de sous-sol et sous le bâtiment du « U » (posé sur des pilotis), le socle est constitué des cheminements de plain-pied, accessibles librement depuis l’espace public. Il existe un lien fort entre cette zone privée, mais ouverte et accessible, et les abords du site. Il y a donc également un enjeu à mettre en valeur ce patrimoine.

Perspective sous le « U » : socle @Vurpas Architectes

La requalification du socle de la copropriété se porte sur la rénovation des bétons, des sols, la mise en valeur des bassins. La SERL a accompagné la copropriété pour réfléchir et définir les usages du socle. Par le biais de plusieurs ateliers, un large travail de concertation a été réalisé avec les habitants.

Quelle démarches relavant de l’économie circulaires sont ici mises en œuvre ?

Le point de départ de la démarche d’économie circulaire réside d’abord dans le choix de donner une seconde vie à un bâtiment existant, plutôt que de le démolir. Celle-ci est complétée par la réutilisation d’un certain nombre de matériaux et d’équipements issu du « U ». Pour cela, un diagnostic-ressources a été engagé en amont des travaux, afin d’identifier le gisement de ressources à valoriser. La SERL est accompagnée dans cette démarche par une structure locale de l’économie sociale et solidaire, MINEKA.

Grâce à cette démarche d’économie circulaire, la SERL met en place une méthodologie qu’elle souhaite ainsi pouvoir développer sur d’autres opérations.


  • Capacité à lier nos savoir-faire entre nos métiers d’aménageur et de constructeur
  • S’engager dans une démarche de réemploi, formaliser une méthodologie, en vue de la dupliquer sur l’ensemble de nos projets
  • Concerter avec les futurs usagers et les copropriétaires

MEMO

Enjeu : Sur la base d’un bâti patrimonial existant, lui donner une nouvelle destination, avec tous les conforts d’usage et dans le respect des normes les plus actuelles

Mission du Groupe SERL : Maîtrise d’ouvrage de la réhabilitation bâtimentaire, dans le cadre d’une concession d’aménagement

Client : Métropole de Lyon

Montant d’investissement : 4 M€ HT de travaux de réhabilitation du « U » (hors requalification du socle prise en charge par la copropriété)

Durée : 18 mois

Le programme : Travaux de requalification du bâtiment « U » de la Tour Panoramique (près de 2 000 m²) et du socle de la copropriété (béton, sols, mise en valeur des bassins)


Show Buttons
Hide Buttons