Chambéry (73) : la reconstruction de l’internat et de la demi-pension du Lycée Vaugelas s’achève | Groupe SERL
Contact(s)
Benjamin LOISEL

04 72 61 50 40
Chef de projets
Responsable d’affaires

Actus

Dans le cadre de ses opérations de réhabilitation et de construction, la Région Auvergne-Rhône-Alpes fait régulièrement appel au Groupe SERL. Au sein du Lycée Vaugelas (Chambéry), le Groupe SERL vient ainsi de livrer un nouveau bâtiment accueillant une nouvelle demi-pension, un nouvel internat, ainsi que quatre logements de fonction.


Pourquoi construire un nouvel internat et une nouvelle demi-pension ?

Le lycée Vaugelas

Fondé en 1564, le Lycée Vaugelas est aujourd’hui un établissement d’enseignement général qui dispense des cours allant de la seconde à la terminale. Le lycée propose également quatre classes préparatoires scientifiques.
Le lycée se déploie actuellement sur deux sites distincts. Le premier, situé en centre-ville, accueille l’ensemble des fonctions du lycée, tandis que le second, appelé site de Montjay et situé plus à l’Est, accueille l’internat. Ces deux sites sont distants de 800 mètres environ, ce qui représente un déplacement d’une dizaine de minutes à pied.

Le diagnostic

La Région souhaitait améliorer les conditions d’accueil des élèves internes. D’une capacité de 159 places (107 places filles et 52 places garçons), le bâtiment de l’internat était vétuste et les conditions d’accueil plus en adéquation avec les référentiels de la Région. La Région et le lycée avaient en outre formulé le souhait que l’internat soit déplacé sur le site principal du lycée. Le fait que celui-ci soit délocalisé posait en effet des problèmes de responsabilité et obligeait les élèves à de multiples trajets quotidiens.
D’une moyenne de 100 000 repas annuel, soit entre 750 et 850 repas/jour, avec des pics à 900 repas/jour, la demi-pension était située dans un bâtiment lui aussi vieillissant et inadapté :
• Défaut d’étanchéité des toitures ;
• Capacité d’accueil insuffisante de la salle de restauration ;
• Problèmes de circulation des différents flux.

La programmation

Sur l’emprise de l’actuelle demi-pension, l’opération visait à construire au sein d’un bâtiment unique (4 500 m²) :
• Un nouvel internat, d’une capacité plus importante (200 chambres) et d’un niveau de confort largement supérieur ;
• D’un nouvel espace de restauration scolaire (900 repas/jour) ;
• Quatre logements de fonction.

Chambre étudiante collective
Chambre étudiante collective
Salle de bain traversante
Salle de bain traversante
Salle de musique
Salle de lecture
Espace de restauration
Espace de restauration
Ligne de self

Quel étaient les principales spécificités du projet ?

Un projet complexe

Le projet de construction neuve était marqué par plusieurs éléments de complexité qui ont dû être pris en compte :
• Un cadre foncier contraint, de par la situation du Lycée en centre-ville, avec des bâtiments avoisinants proches, voire contigus (proximité d’une école primaire et d’une école maternelle) ;
• La construction du nouveau bâtiment dans la cours de l’établissement, imposant l’exécution des travaux en site occupé et nécessitant le maintien du fonctionnement du lycée durant les travaux (sécurité, accès, gestion des nuisances et fonctionnement technique) ;
• Le respect des contraintes urbanistiques données par le PLU et le classement en périmètre «ABF» du projet : le lycée est en effet entouré par le palais de justice et l’Hôtel des Douanes, tous deux inscrits aux monuments historiques.

Le besoin de locaux provisoires

Compte tenu de la démolition de la demi-pension, destinée à laisser la place aux travaux de construction du nouveau bâtiment, l’accueil de la restauration scolaire a dû s’effectuer au sein d’un bâtiment provisoire durant toute la durée des travaux.
Les contraintes du projet ont conduit à le relocaliser temporairement sur un site extérieur au lycée, distant de quelques centaines de mètres.

Quelles sont les ambitions du projet ?

Des délais contraints… et maîtrisés

Notifiée en novembre 2016, la SERL a lancé les travaux de construction dès janvier 2019 après les phases d’études, la consultation et l’attribution du marché de conception-réalisation (le premier avec la Région) et le dépôt du PC. La maîtrise d’œuvre du projet a été portée par CRR Architecture et la construction par Eiffage, entreprise mandataire du chantier. Une première réception partielle du bâtiment (nouvelle demi-pension) a pu être effectuée à la rentrée de septembre 2020. La livraison définitive (internat et logements de fonction) est quant à elle intervenue le 24 novembre 2020.

La parfaite maîtrise des délais de l’opération, mais également de ses coûts, a été rendus possible grâce à la mise à niveau par la SERL d’un programme technique détaillé basé sur les référentiels de la Région. Cette démarche fut réalisée préalablement à la consultation de la maîtrise d’œuvre et des entreprises de travaux, en complément de la programmation fonctionnelle initiale.

Une démarche environnementale

Conformément à la démarche environnementale de la Région en faveur de ses lycées, le nouveau bâtiment devait répondre à des qualités de haute performance énergétique. Dans le cadre du référentiel Energie Carbonne E+C- et conformément à la règlementation nationale, le projet respecte le niveau E3C2. Il bénéficie en outre d’une double certification, avec le label Effinergie+

Pour compléter ses qualités environnementales, le bâtiment est constitué principalement en ossature bois (poutres, planchers, façades). Le bois est en outre bio-sourcé, puisque 70 % de la matière première provient de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.



  • Mise en œuvre de la chaine de valeur et de la complémentarité des compétences du Groupe SERL (étude de sûreté, montage et passation de marchés, construction, suivi de chantier)
  • Concrétisation des ambitions environnementales du maître d’ouvrage
  • Respect scrupuleux des délais


MÉMO

  • Enjeu : dans le respect des délais initiaux, construire un nouvel équipement dans un site en activité, contrait, sans le désorganiser
  • Mission du Groupe SERL : mandat de maîtrise d’ouvrage + ATMO
  • Client : Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes
  • Montant d’investissement : 20 M€
  • Durée des travaux : 20 mois
  • Le programme : bâtiment de la nouvelle demi-pension, du nouvel internat et de quatre logements de fonction, d’une surface de 4 500 m²

Accéder à la référence du lycée Vaugelas

Show Buttons
Hide Buttons