Bron (69) : « ZAC en Art », l’art à l’honneur sur le quartier de Terraillon | Groupe SERL
Contact(s)
Élisa DOUBET

04 72 61 50 51
Cheffe de projets
Responsable d’affaires

Mandaté par la Métropole de Lyon en 2014, en partenariat avec la ville de Bron, le Groupe SERL est l’aménageur du quartier Terraillon. Sur un quartier aujourd’hui en plein mutation urbaine, l’équipe de la Maison de Terraillon a souhaité mettre en valeur ce secteur de la ville, avec le projet ZAC en Art, un regard neuf et artistique sur cet espace en transition. Retour sur cette initiative soutenue par la SERL, qui a mobilisé durant toute une année de nombreux élèves de la ville, de la maternelle au lycée.

La ZAC Terraillon, quand une ZAC accueille une initiative artistique

1 000 élèves pour un quartier

Les 3 et 4 juin derniers, près d’un millier d’élèves, de la maternelle au lycée (écoles Pierre Cot et Jean Moulin, collège Joliot-Curie, lycée Jean-Paul Sartre…) de Bron, avec des écoliers inscrits dans les temps périscolaires, se donnaient rendez-vous pour voir et découvrir leurs travaux d’arts plastiques exposés dans le quartier de Terraillon.

Quelques dessins @DR

Durant l’année écoulée, accompagnés de leurs professeurs, ces élèves ont réalisé sans contrainte de forme, des œuvres en lien avec le développement durable, la nature en ville ou le recyclage. Fresques collaboratives, détournement de mobilier urbain, arbre à voeux, totem recyclage… des créations aussi nombreuses qu’originales ont pu investir les rues provisoires, les blocs de béton, les grilles et les palissades métalliques présents sur les chantiers et les friches du projet de renouvellement urbain.

Un évènement qui, a également permis la mise en place d’un chantier d’insertion pour dix jeunes. Ils ont non seulement participé à l’organisation de l’événement, mais également découvert la médiation culturelle.

L’art des occupations temporaires

Le temps des occupations temporaires fait désormais partie intégrante du processus du développement des opérations d’urbanisme. Autant d’occasions de mener des actions d’animations, de préfiguration, d’expérimentations… autour du futur projet.

Pour la ville, cette démarche avait pour volonté première de créer un fil conducteur par la culture pour rassembler les jeunes, les familles, les associations, les partenaires… du quartier. L’intérêt de ZAC en art, c’est également de combler les friches durant le temps de réalisation du projet de renouvellement urbain. Des peintures réalisées sur des plots bétons et des voies temporaires vont ainsi perdurer le temps du projet.

La ville n’est pas figée, elle doit se vivre dans toutes ses composantes. Animant le territoire, occupant temporairement des espaces en transition, ZAC en Art en est une illustration parfaite. Celle d’une dynamique collective, qui, partant du terrain dans ce qu’il a de plus fertile, donne chaire et forme à l’humanité d’un lieu.

Le projet urbain en quelques mots

Le programme

Mandaté en 2014 dans la cadre d’une concession d’aménagement par la Métropole de Lyon, pour une durée prévisionnelle de 13 ans, le Groupe SERL intervient ici sur son cœur de métier, l’aménagement.

Le projet prévoit la déconstruction d’immeubles collectifs en copropriété datant des années 1960, ne répondant plus aux usages des habitants. Ces immeubles sont progressivement remplacés par de nouveaux logements. La réorganisation complète des espaces publics permet de développer de nouveaux espaces ludiques réservés aux enfants et adolescents (création d’un parc), en lien avec les équipements scolaires et commerciaux existants.

Plan de la ZAC Bron-Terraillon

Au total, cette opération prévoit la démolition de près de 430 logements, la construction de 508 logements et d’un EHPAD de 80 lits. L’offre de logement proposée sera diversifiée et ouverte à tous, comprenant 63 % de logements locatifs ou en accession sociale et 37 % en accession libre.

L’actualité du projet

La première phase de démolition de 300 logements est désormais réalisée. Au cœur du quartier, un vaste parc urbain paysager de 7 200 m², le parc Rosa Parks, est ouvert. Dessiné avec les habitants du quartier, pourvu d’une vaste prairie, de jeux et des installations sportives pour tous les âges, il compte une densité de végétaux remarquable, avec pas moins de 185 arbres et plus de 10 000végétaux plantés. Les premières rues provisoires ont en outre été livrées en 2020.

Parc Rosa Parks @Archigoup

Sont aujourd’hui en cours :

  • Les travaux de construction de 80 logements, démarrés en décembre 2020, sur le lot A porté par Nacarat / Arto
  • La reprise des études avant le démarrage de la construction sur le lot D (EHPAD LMH / Atelier Dalmas)
  • Le dépôt d’un permis de construire, en novembre 2020, sur le lot F (INLI AURA / Atelier de la Passerelle)

  • Sur la base du savoir-faire et de l’expérience du Groupe SERL en matière de renouvellement urbain, réorganiser et réimpulser une vie apaisée de quartier
  • Mêler l’urbanisme à d’autres expériences, dont celle artistique, pour donner un supplément d’âme au projet

MEMO

Enjeu : réaliser la mutation d’un quartier organisé autour de nombreuses copropriétés, dont certaines privées, et dont l’usage n’est plus adapté au besoins et aux attentes des habitants

Mission du Groupe SERL : concession d’aménagement

Client : Métropole de Lyon

Montant d’investissement : 67 M€

Durée : 13 ans prévisionnels

Le programme : démolition de 430 logement, construction de 508 logements et d’un EHPAD, réalisation de nouvelles voirie et d’un parc urbain paysager

Show Buttons
Hide Buttons