Maisons du projet : quand le projet urbain s’expose en permanence ! - Groupe SERL
Contact(s)
Clara THOMAS

+ 33 (0)4 72 61 50 78
Directrice de projets

Benoît RAVIER

04 72 61 50 66
Directeur de projets
Responsable d’affaires

Sébastien DONGUY

04 72 61 50 05
Référent aménagement urbain
Directeur de projets

Actus
Docuthèque
Au cœur des Girondins N°5-Printemps 2022

GC Lettre d’info #12 – avril 2022

La concertation, et plus largement la circulation et le partage de l’information, sont au cœur de la conception des projets urbains. Outre les réunions de travail de réflexion et de conception, les réunions publiques d’information et de partages, les rencontres de terrain…, les Maisons du projet occupent une place à part parmi ces dispositifs de mobilisation du public, par la permanence d’accès à l’information qu’elles permettent. Trois projets d’aménagements ou de renouvellement urbain portés par la SERL en sont aujourd’hui ou en seront très prochainement pourvus.

Un même usage, avec des contenus approchants…

Les projets urbains dotés de Maisons du projet

Sur l’un de ses cœurs de métier, l’aménagement-renouvellement urbain, le Groupe SERL compte trois opérations qui accueillent aujourd’hui une Maison du projet :

  • Gratte-Ciel centre-ville à Villeurbanne, depuis 2016
  • Les Girondins à Lyon 7, depuis 2020
  • La Saulaie à Oullins, dont l’équipement est en cours de finalisation et l’ouverture prévue pour fin février 2023

Les objectifs attendus d’une Maison du projet

Une Maison du projet vise à porter et à prolonger l’ensemble des actions engagées en matière d’association des publics à un projet urbain.

Elle a pour fonction principale d’accueillir les publics concernés par l’opération (habitants, usagers, professionnels…) et de les tenir informés de l’avancement du projet. C’est un outil de proximité pour favoriser le dialogue avec les habitants, un lieu d’accueil dans le cadre de la participation citoyenne, et aussi un outil de promotion et de rayonnement du projet.

Ce peut également être un outil opérationnel qui permet la tenue de réunions techniques sur l’opération.

La future Maison du projet de la Saulaie a la particularité d’avoir elle-même été, sur certains points, l’objet d’une coconstruction et d’une participation citoyenne :

  • Les outils proposés (maquette, frise chronologique, outils numériques et interactifs…) conçues pour répondre aux demandes issues de la concertation
  • Un chantier jeune de peinture des éléments de façade
  • Une fresque sonore participative pensée en atelier avec les habitants et les acteurs du projet et prochainement, un atelier de concertation pour animer les espaces extérieurs de l’équipement

Les contenus et l’animation des Maisons du projet

Le fonds commun des Maisons du projet est de comporter a minima une exposition permanente, retraçant l’histoire du quartier, présentant le projet urbain et le futur quartier, mais aussi les actions de concertation mises en œuvre.

Lorsque l’espace le permet, celui-ci peut être compléter de contenus interactifs complémentaires, tels :

  • Une maquette du projet (Gratte-Ciel centre-ville et la Saulaie)
  • Un « paper-zoom » (superposition numérique de plusieurs cartes historiques du quartier à différentes époques) et une fresque sonore (à venir sur la Saulaie) ; ces outils sont le fruit d’un travail de recherche et d’innovation menées en collaboration avec l’UrbanLab Erasme, dans le but de développer des outils facilitant la médiation autour du projet urbain

Chaque implantation étant unique, elle peut également répondre à des spécificités ou des besoins identifiés localement. Le futur équipement de la Saulaie réunira par exemple deux usages : la Maison du projet et le PIVO (Pôle d’Initiative Ville d’Oullins). Acteur fort du quartier, ce dernier est à la fois un espace d’accueil du service de la politique de la ville sur le quartier (favoriser le lien social et les conditions de vie des habitants), mais aussi un lieu d’accompagnement d’aide des Oullinois dans plusieurs de leurs démarches (emploi, création d’activités, administratif et numérique).

Eloise vous accueille à la Maison du Projet Gratte-ciel centre-ville à Villeurbanne ©Groupe SERL
Eloise vous accueille à la Maison du Projet Gratte-ciel centre-ville à Villeurbanne ©Groupe SERL

La Maison du projet Gratte-Ciel centre-ville est animée, trois jours par semaine, par une médiatrice. Elle répond aux principales interrogations des habitants et usagers sur le devenir du quartier. Les chefs de projet y accueillent également régulièrement des professionnels (maîtrises d’œuvre, aménageurs…) pour présenter les enjeux et l’économie de l’opération.

Fréquentation maison du projet GCCV

La future Maison du projet du Mas du Taureau comportera elle aussi plusieurs usages : outre la partie Maison du projet, l’espace accueillera le Grand Projet de Ville (GPV) de Vaulx en Velin, ainsi que des espaces de travail collectifs et d’accompagnement à la création d’entreprises.

…mais dans des formats différents

Du bâtiment…

Imaginée par Looking For Architecture, réalisée par Capsa Containers et scénographiée par Alice dans les villes, la Maison du projet Gratte-Ciel-centre-ville fait la part belle à l’économie circulaire. La structure est constituée de 12 containers maritimes recyclés. Le parti pris architectural de la construction est celui d’une structure modulaire, facilement démontable, qui pourra se déplacer au fur et à mesure de l’avancement du projet. Son aspect extérieur industriel contraste avec son écrin tout en couleur et en bois de 150 m². Construite en 2016, elle a été déplacée en 2020 afin de se caler sur l’avancée des chantiers.

Le futur équipement de la Saulaie, d’une surface de 227 m², se veut exemplaire en matière de développement durable : les façades du bâtiment sont issues de matériaux réemployés, la structure légère est en bois, les murs et le toit sont des éléments préfabriqués, assemblés sur place. Ce bâtiment est aussi modulaire : la technique de construction employée lui permettra de se déplacer dans un autre lieu au fur et à mesure de l’évolution du projet et de le réutiliser à l’issue de l’opération. Enfin, en matière de performance énergétique, la Maison du projet disposera en toiture de panneaux solaires destinés à l’autoconsommation du bâtiment et la construction sera respectueuse des dernières normes environnementales en vigueur. Le bâtiment a été conçu par MEIOSIS, alors que l’exposition a été imaginée par l’agence SENNSE et sa scénographie développée par L+M.

  • Inauguration de la Maison du Projet Gratte-ciel centre-ville à VIlleurbanne ©Christophe Lecardronnel
  • Inauguration de la Maison du Projet Gratte-ciel centre-ville à VIlleurbanne ©Christophe Lecardronnel
  • Inauguration de la Maison du Projet Gratte-ciel centre-ville à VIlleurbanne ©Christophe Lecardronnel
  • Inauguration de la Maison du Projet Gratte-ciel centre-ville à VIlleurbanne ©Christophe Lecardronnel
  • Perspective de la Maison du projet de la ZAC de la Saulaie ©Meiôsis
  • Chantier en cours de la Maison du projet de la Saulaie ©Groupe SERL

… à l’espace à ciel ouvert

Sur les Girondins, il ne s’agit pas à proprement parler d’une « maison », mais d’un espace ouvert sur l’espace public. Le principe général de composition des 300 m², conçu par IN MEDIAS RES et Valérie Gonot, Directrice artistique, s’articule autour de l’idée d’une cours privée, ouverte à tous et à ciel ouvert. Le lieu est pensé et structuré en trois zones :

  • Une enceinte en palissade bois qui rappelle le chantier et structure l’espace de communication
  • Un espace qui présente une exposition permanente et donne à lire ce que fait le projet
  • Un dernier espace d’attractivité et de rencontre dédié à l’actualité et les évènements.

Les éléments de communication sont destinés à être visibles de loin, pérennes et réemployables sur un autre projet. Une enseigne en lettres découpées porte le nom du nouveau quartier. Les panneaux de l’exposition permanente ont été réalisés dans des arches, en tôle peinte, dont les cadres font émerger l’information. Le sol de la zone d’exposition permanente a été traité par les artistes GUMMY GUE, telle une fresque urbaine, véritable œuvre d’art graphique qui invite le public à une expérience immersive. Des « grues » imaginées par le designer Philippe Million sont présentées en forêt, comme objet identitaire d’un quartier en renouvellement. Enfin, des assises dessinées par le designer François Banchet et conçues par GHM sont réparties sur l’ensemble de l’espace, comme invitant le passant à faire une pause.

  • Accompagner dans toutes leurs dimensions la communication et l’animation des projets urbains
  • Être en direct avec les habitants et les usagers pour piloter une communication de proximité
Show Buttons
Hide Buttons