Activité productive en ville : le Groupe SERL au travail ! - Groupe SERL
Contact(s)
Nelly COPERET

Responsable SERL@immo
+33 (0)4 72 61 50 54

David Bellanger David BELLANGER

04 72 61 50 69
Référent université et qualité environnementale des bâtiments
Directeur de projets

Philippe RAMBAUD

+33 (0)4 72 61 50 21
Directeur expert énergies
& opérations spéciales

Situation
Docuthèque
Dossier de presse HLU
Perspective projet USIN ©Garage production

Rapprocher les lieux de vie (habitation, travail, loisirs), gérer les enjeux environnementaux, accompagner les industries de demain… Autant de défis qui mobilisent le Groupe SERL dans la mise en œuvre de modèles opérationnels et concrets capables d’accompagner le maintien de l’activité productive en ville. Un sujet porté de longue date mais objet de nouveaux questionnements dans le cadre de la démarche Innovation au sein de la SERL.

Conscient des enjeux de l’activité productive de demain, de sa relocalisation en cœur d’agglomération, le Groupe SERL réfléchit de longue date à imaginer, avec les collectivités et des partenaires privés, de nouveaux modèles pour son maintien et de relocalisation en ville. Reposant sur une offre de gestion locative et technique intégrée, ils peuvent prendre plusieurs formes, en réponse à différents types d’enjeux.

Répondre aux besoins des TPE-PME-PMI : les villages d’entreprises

Une raréfaction du foncier en cœur d’agglomération, préjudiciable à l’activité des TPE-PME-PMI

La pression foncière tend à rejeter la localisation des TPE-PME-PMI à la frange des agglomérations. Pour autant, leur activité et leurs clientèles restent souvent largement urbaines, générant des coûts et externalités multiples pour elles comme pour la Société dans son ensemble.

Une offre clé en main de la SERL en matière de villages d’entreprises

En réponse à cette problématique, le Groupe SERL porte depuis plus de 20 ans une solution clé en main en direction des TPE-PME-PMI. Les villages et hôtels d’entreprises permettent aux artisans de trouver en cœur d’agglomération des locaux adaptés, tant du point de vue fonctionnel qu’économique, tout en exerçant à proximité de leur clientèle.

Localisés à Lyon, Villeurbanne et Rillieux la Pape, ce sont aujourd’hui 7 villages d’entreprises qui forment l’offre locative du Groupe SERL en la matière, avec 19 000 m² de surfaces mixtes (ateliers et bureaux) sur 125 lots. Deux projets c sont également en développement, l’un à Genas et l’autre à Givors (3 700 m² et 16 lots). Selon le secteur d’implantation, la vocation de l’équipement tend néanmoins vers des objectifs ciblés et distincts : à la Duchère, il participe à la reconquête du territoire en insérant de l’économie dans le renouvellement urbain, à Givors, il assure un complément au pôle LYVE (incubateurs de start up) de la Métropole, en accueillant des entreprises plus matures.

Plusieurs pistes sont par ailleurs actuellement explorées pour proposer le déploiement de nouveaux Villages, tout en s’interrogeant, dans le cadre de la démarche Innovation du Groupe, sur le « village d’entreprises du futur », en lien avec l’évolution des besoins et attentes des utilisateurs.

©X.Chabert – Village d’entreprises Perrache – Vue d’ensemble du site

Appuyer le développement industriel

L’industrie est historiquement un des moteurs de l’économie de la Métropole de Lyon. En réponse aux besoins des acteurs publics et privés du territoire, et dans une vision de long terme, le Groupe SERL apporte des réponses foncières et immobilières dédiées au renforcement du socle industriel local.

La Plateforme Matériaux Innovant chimie et environnement, Axel’One

Axel’One, située sur un terrain de 1 hectare dans la Vallée de la Chimie, à Saint Fons, est la Plateforme Matériaux Innovant chimie et environnement destinée à l’hébergement de projets collaboratifs. Il s’agit d’une opération en co-investissement avec la Banque des Territoires, où la SERL apporte un savoir-faire intégré en matière d’ingénierie technique, juridique, administrative et financière.

Ce bâtiment et ses équipements (hall d’expérimentation, laboratoires, locaux logistiques et techniques, bureaux) sont mis à disposition de chercheurs académiques et industriels, leur permettant de travailler à des projets collaboratifs et innovants. Au regard de l’intérêt et du succès de cette plateforme, un second bâtiment est aujourd’hui en réflexion.

USIN Lyon Parilly, un site totem de l’industrie 4.0

Sur un ancien tènement BOSCH à Vénissieux, le projet USIN Lyon Parilly (co-investissement avec la Banque des Territoires et la Caisse d’Epargne Auvergne-Rhône-Alpes) vise à créer un site totem de l’industrie 4.0 via la commercialisation de 30 000m² SdP existants et le développement de 30 000m² neufs, dans une logique patrimoniale et installée dans la durée, au bénéfice du tissu industriel métropolitain.

Recyclant un foncier industriel historique, tout en intensifiant son usage, ce projet partage les mêmes enjeux que ceux de la Ville, en matière de lutte contre les îlots de chaleur urbains, de limite de l’imperméabilisation des sols, de déploiement d’énergies renouvelables, d’accès à des solutions de mobilités décarbonées et de performance du bâti à construire.

Il s’agit également d’y mobiliser les outils de la concertation que nous avons l’habitude de mobiliser sur les projets d’aménagement ou de renouvellement urbain pour créer une passerelle avec son environnement extérieur. USIN a ainsi l’ambition d’ouvrir l’industrie à un large public curieux de comprendre les transformations industrielles, pour favoriser le lien entre industrie et citoyens que ce soit pour des enjeux de compétence, de pédagogie, d’orientation, d’acceptabilité. Seront en particulier développés les liens avec le Lycée d’enseignement général et technologique Marcel Sembat et le lycée professionnel Marc Seguin situés à proximité.

Enfin, et cela en est une marque forte, le projet est bâti sur le principe de l’innovation collaborative, au service de la transition industrielle. USIN vise ainsi à créer un lieu de vie fondé sur des valeurs communes où les industriels implantés partagent un état d’esprit coopératif, collaboratif, s’appuyant les uns sur les autres pour grandir ensemble. Le site est par ailleurs en connexion forte avec les acteurs et dispositifs du territoire engagés dans la transformation industrielle : in situ avec la présence par exemple de La Ruche industrielle (association dédiée au travail collaboratif inter-entreprises), avec la ville de Vénissieux et la Métropole de Lyon à l’échelle plus large de ce secteur actif du sud-est de l’agglomération, voire de l’aire métropolitaine lyonnaise en appui à la fondation ILYSE qui vise à connecter et intégrer l’industrie à son territoire et à ses habitants, pour redéployer un tissu productif durable au cœur de nos métropoles.

Concilier performance économique et impératifs écologiques : la logistique urbaine

Répondant notamment à des enjeux de pollution de l’air, la mise en œuvre de la Zone à Faible Emission au cœur de la Métropole lyonnaise va conduire à réorganiser profondément la livraison des marchandises sur le territoire.

Développé grâce à un partenariat réunissant Lyon Parc Auto, la Banque des Territoires, Poste Immo et le Groupe SERL, le projet d’Hôtel de Logistique Urbain (HLU) à Gerland proposera en 2023 des solutions nouvelles pour la livraison du dernier kilomètre et la reverse logistique. Situé sur le port Edouard Herriot (Lyon 7), il s’agira d’un bâtiment sur 2 niveaux développant à terme 26 000 m² pour de la logistique et 2 000 m² pour de la logistique tertiaire. Son Permis de Construire est obtenu et la Convention d’Occupation Temporaire entre le Groupement, la Compagnie Nationale du Rhône et l’Etat a été signée en juillet dernier. Ses travaux débuteront après ceux de dépollution actuellement réalisés par la CNR.
>> Lire le dossier de presse

Au-delà de ce projet immobilier démonstrateur, le Groupe SERL, en qualité d’aménageur, travaille avec ses partenaires, notamment Métropole de Lyon, Villeurbanne, et Société Villeurbannaise d’Urbanisme, sur le déploiement de solutions ad hoc pour la desserte logistique de la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville et du Centre-Ville de Villeurbanne. A suivre !

  • Mobiliser ses fonds propres et savoir-faire pour mettre en œuvre des solutions immobilières et foncières ad hoc en appui des politiques publiques des collectivités
  • Participer au changement de regard sur le monde de l’activité productive, et attirer des compétences
Show Buttons
Hide Buttons